lundi 16 septembre 2019

Fabrication d'un pain au levain, formule pour les personnes très occupées

Bonjour tout le monde,

Etant donné que la plupart des personnes sur ce blog travaillent, moi également, je suis consciente que la fabrication d'un pain intégral au levain prend du temps. Il est donc parfois difficile de suivre à la lettre la procédure que j'avais donné dans mon premier post 

Je vous ai donc préparé un tutoriel de la méthode en gardant toutes les étapes essentielles, et qui devrait vous permettre d'obtenir malgré tout un résultat satisfaisant.

Voici donc ce que je vous propose :
Vous commencez par rafraîchir votre levain la veille, moi je le rafraîchis une fois le matin et une fois le soir pour qu'il soit bien actif. Ensuite, le matin, je prépare ma pâte en mettant pour commencer dans un saladier :

500 g de farine intégrale (ou 450 g de farine intégrale et 50 g de gluten
et on forme un puits où l'on dépose 200 g de levain

On commence le pétrissage en ajoutant progressivement l'eau salée (350 g d'eau tiède avec 10 g de sel) et on pétrit jusqu'à ce que la pâte se décolle des bords. C'est le frasage. L'idéal est de travailler avec un pétrin ou un appareil avec des crochets à pâte un peu comme celui-ci
Il faut bien racler ce qu'il reste sur le bord du saladier et ramener vers le centre pour mélanger avec la pâte. Ca s'appelle le contre-frasage.
Dès que la pâte se décolle bien des bords, on commence le bassinage, en ajoutant 50 cl d'eau en 3 fois. A chaque fois, on travaille la pâte jusqu'à ce qu'elle se décolle de nouveau et on mets le tiers d'eau suivant.
    
Lorsque la pâte est de nouveau bien lisse, on continue à pétrir (min. 20 minutes de pétrissage au minimum en tout), puis on verse la pâte sur un plan de travail et on fait le soufflage du pain en repliant un côté de la pâte sur le dessus en étirant la pâte et en essayant le faire rentre un maximum d'air, on lui fait faire un quart de tour, on replie un côté pareil, et ainsi de suite pour les 4 côtés.
Pour cette première étape, il faut compter 30 minutes environ.
Les autres étapes sont toutes plus courtes.


Vous déposez ensuite la pâte dans le saladier et la laissez doubler de volume à température ambiante. Moi, j'ai laissé 5-6 heures. Pour une question d'organisation, on peut aussi laisser 8 à 10 heures (une nuit par exemple) mais dans ce cas, il faudrait plutôt garder la pâte à une température plus fraîche (15-16 °) pour freiner un peu la pousse (à la cave ou à la buanderie... ) puis la laisser se réchauffer 1-2 heures à température ambiante avant la mise en forme.

Cette première levée terminée, vous ressortez la pâte du saladier et vous la versez sur le plan de travail fariné. Là, il faut la façonner en forme de boule en la faisant rouler doucement dans la farine et en ramenant la pâte sur le dessus. C'est  le façonnage

On la dépose ensuite dans une corbeille chemisée d'un linge en coton fariné (un banneton) et vous la recouvrez du linge pour une deuxième levée. C'est l'apprêt. Moi, je laisse environ 2 à 3 heures, selon la température de la pièce. Il faut contrôler de temps en temps l'état de la pâte. Elle est prête à enfourner lorsqu'en appuyant dessus avec le doigt, la pâte s'enfonce et se remet en place après 2 secondes. Si elle met plus de temps  se remettre en place, il faut la laisser lever encore un peu.
Par contre, si vous attendez trop, elle va redescendre et là, elle ne lèvera plus à la cuisson.. Je spraye un peu d'eau sur le dessus du linge pour humidifier, afin que la pâte ne sèche pas.
Pendant cette 2ème pousse, il vous faudra chauffer votre four au maximum de sa température et si vous avez une pierre de cuisson, elle doit chauffer au moins 1 heure avant d'y déposer le pain.
Quand la pâte est prête  pour la cuisson, vous la retournez sur une planche à enfourner bien farinée, vous la grignez avec une lame de rasoir et la faite doucement glissez sur la pierre de cuisson dans le four préchauffé et dans lequel vous aurez déposé au préalable un petit récipient rempli d'eau.

         

Vous baissez la température à 220 et laissez cuire 50 mn. Le pain va surtout gonfler durant les 10 premières minutes.
   
Regardez deux de mes pains après 10 minutes de cuisson, ils ont déjà bien gonflé.

Sortir sur une grille et laisser refroidir complètement avant de goûter le pain.

   

Les étapes importantes sont :

Un long pétrissage suivi d'un bassinage et d'un soufflage

Une première longue levée

La mise en forme suivie d'une deuxième levée
Ne pas trop manipuler la pâte une fois levée pour ne pas l'écraser
juste la retourner sur la planche à enfourner et la grigner
Un four très chaud (ou mieux avec une pierre de cuisson) avec un petit récipient d'eau
Une cuisson en baissant la température à 220 durant 50 minutes.

Un autre possibilité qui fonctionne aussi selon votre emploi du temps, c'est de laisser la pâte faire une première levée de 3 heures après le pétrissage et le soufflage, de mettre la pâte en forme, la déposer dans le banneton pour 5-6 heures (mais pas plus sinon il va s'affaisser) et de l'enfourner ensuite. Attention il ne faut pas manipuler la pâte en la retournant sur la planche pour la grigner et l'enfourner, sinon elle va s'affaisser.

Voilà, j'ai simplifié au maximum. Plus, ce n'est pas possible si vous voulez avoir un pain qui lève quand même un peu. Le levain a tout de même besoin d'un minimum de temps pour faire lever votre pain. Mais je me dis que si moi, j'arrive à m'organiser en travaillant pour faire 2 à 3 pains par semaine pour ma famille, vous devez aussi arriver à vous organiser pour en faire au moins un. Quand on veut vraiment...

Je vous souhaite à tous une très belle semaine et donnez-moi svp des nouvelles des pains que vous fabriquerez...

dimanche 15 septembre 2019

Recettes avec de l’ail noir

Chose promise.....
Chose due .......
Comment utiliser l’ail noir .....
Quelques idées de recettes en cliquant sur le lien sous la photo.....





Utiliser du lait écrémé

Vous trouverez bon nombre d'autres recettes à l'ail noir sur la Toile 

Marielle est partie en weekend et je la remplace!
J'espère avoir au mieux respecté son idée de recettes à l'ail noir. 

Je vous souhaite un bon dimanche !
Gros bisous ♥

samedi 14 septembre 2019

Coucou Ginette !

Bonjour à tous !

Peu de monde pour Ginette en ce moment n'est ce pas ? ☺


C'est pas grave !
Le principal c'est d'avancer.

Si vous avez quelques problèmes pour perdre du poids, je vous conseille des dîners les plus légers possibles!!
N'oubliez pas que vous pouvez faire des dîners de fruits.
Ils détoxinent, sont bons pour la santé et aident à perdre du poids

N'oubliez pas de privilégier le soir les repas PL sans gras donc IG < 35  exceptée une cuillère à soupe d'huile d'olive !

Rappel :

Poids de ce jour avec IMC
Perte de la semaine
Perte totale avec date de départ
Objectif avec IMC

Je vous souhaite à tous un bon weekend !

bisous bisous

vendredi 13 septembre 2019

Déjeuner PL de la méthode Montignac

Pour aujourd’hui, des carottes râpées

Puis du saumon avec des haricots

Et une pêche pour finir..

jeudi 12 septembre 2019

Petit déjeuner GP salé de la méthode Montignac phase 1 : toasts avocat et saumon fumé

Bonjour !

Pensez aux petits déj salés si vous n'êtes pas trop sucrée ...comme moi !

Mon petit déj : 

Quelques framboises du jardin
Des toasts de pain intégral toastés avec avocat et saumon fumé
voici la recette :

https://www.fourchette-et-bikini.fr/recettes/recettes-minceur/bouchees-de-pain-complet-aux-rillettes-davocat-et-des-de-saumon.html#

Une tuerie !! LOL !
J'ai , bien sûr, mis du carré frais à 0%

J'ai vu qu'il existe du carré frais ail et fines herbes à 0% mais malheureusement il n'y en avait pas à mon super marché.
C'eût été mieux !

Et du thé .

Bonne journée à tous !

Idéal aussi pour un dîner GP léger.

mercredi 11 septembre 2019

Risotto d'orge à la milanaise Plat PL Phase1 de la méthode Montignac

Les amis du blog

Un petit risotto mais à base d'orge,
j'ai suivi ma recette du risotto milanais
en utilisant de l'orge perlé.


Il nous faut donc
125g d'orge perlé
un oignon
10 cl de vin blanc
1/2l de bouillon de poule
(j'ai eu besoin de rajouter 1/4l d'eau)
1 dose de safran
poivre
parmesan

Dans ma sauteuse, j'ai mis une bonne càs d'huile d'olive
puis mon oignon découpé 
Je le fais fondre un peu et j'y ajoute l'orge

je fais revenir le tout 2mn
puis j'incorpore le vin blanc et 
 un peu de bouillon de quoi recouvrir l'orge,
je couvre ma sauteuse
je laisse cuire un peu et je mets la petite dose de safran
Puis j'ai rajouté du bouillon et laissé mijoter
pendant 50mn au moins, en rajoutant de l'eau 
car l'orge n'était pas assez tendre.
Personnellement, je ne mets pas de parmesan,
je n'aime pas le goût.
Lorsqu'il est cuit dans une préparation 
cela me va mais pas sans cuisson.

Chacun ses goûts.

Il m'en restera pour demain,
mon mari n'aime pas.

Bonne journée à tous.





mardi 10 septembre 2019

Plat PL végétarien, Clafoutis courgettes et tomates




Comme la semaine dernière, je vous propose aujourd'hui un plat simple et rapide à préparer.


Clafoutis aux courgettes et tomates


La recette est disponible sur notre blog préféré:



Je l'ai mangé avec du quinoa en accompagnement et c'était tout à fait délicieux.

Pour rappel, le quinoa est autorisé en pour les repas PL puisque son IG est égal à 35.

BON APPÉTIT ET BELLE JOURNÉE!

lundi 9 septembre 2019

Types de farines par pays

Les différentes farines :


Je me suis penchée sur les différents degrés de mouture de la farine, car j'ai remarqué que les dénominations des types de farines sont différentes selon les pays où on les achète.
Moi je vis en Suisse et j'ai discuté avec un employé du Moulin où j'achète souvent mes céréales, mes différentes graines (lin, sésame, noix, tournesol, sarrasin, etc) et parfois de la farine spéciale.

Il m'a expliqué qu'en Suisse, la dénomination "farine complète" correspondait au grain entier, donc la dénomination française de farine intégrale.
La dénomination farine bise correspond à la  dénomination française de la farine complète.
J'ai donc fait un tableau comparatif pour que l'on puisse s'en sortir, puisque plusieurs nationalités naviguent sur ce blog. Je me suis surtout penchée sur le blé, car apparemment, les appellations du seigle diffèrent moins.




J'ai aussi trouvé un site intéressant sur la façon de moudre les céréales dans un moulin et comment sont préparées les différentes farines. Vous trouverez le lien 
J'ai fait ces recherches parce que je cherchais pour William quel pain du commerce pourrait être compatible avec la méthode, car j'habite en Suisse comme lui. Et donc, tous les pains faits avec de la farine complète sont par conséquent des pains intégraux en Suisse. C'est ma conclusion par rapport à la discussion que j'ai eue avec le responsable du moulin.
Pour les personnes qui font leur pain au levain, il est également ressorti de ma discussion que, plus on met de levain dans le pain, moins la durée de la levée sera longue. Donc si on veut faire une seule levée avant de cuire son pain et sachant que celle-ci doit être au moins de 8h (une nuit), il faut diminuer d'un tiers, voire même de moitié la quantité de levain. Moins on met de levain, plus il faut de temps pour lever. C'est évidemment logique, car les bactéries mettront plus de temps pour se multiplier.
On peut aussi ralentir la montée du pain en le mettant au frigo, comme par exemple si on prépare son pain le soir et qu'on veut le cuire le lendemain matin.
J'avais déjà remarqué qu'en une nuit, le pain avait trop de temps pour lever et que le matin, il était déjà redescendu. Une fois le pain mis en forme, il ne faudrait pas plus de 5-6 heures avant de l'enfourner. Donc en le mettant au frigo ou en diminuant la quantité de levain, on peut ralentir la levée. Ces techniques permettent de mieux s'organiser entre la préparation de la pâte, la levée et la cuisson du pain. Vous trouverez des explications sur ce site 
J'en suis également arrivée à une autre conclusion : en prenant de la farine T110 qui a un taux d'extraction de 85 %, et en rajoutant 15 % de son d'avoine ou de blé, on arrive au même résultat au niveau du taux d'extraction de la farine que pour la farine intégrale, mais par contre, le pain lève beaucoup mieux… Et ça, je l'ai testé. J'ai fait un pain avec 300 g de levain intégral d'épeautre, 150 g d'épeautre intégral  moulu rustique, 200 g de farine bise, 50 g de son (plus de 15 %  du poids de la farine T110, j'aurais pu en mettre 30 g), 50 g de gluten, 10 g de sel. Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous, il a 2x mieux gonflé que d'habitude. Et je pense que, logiquement, il est toujours GP puisque le son enlevé pour fabriquer de la farine T110 a été rajouté en confectionnant le pain. Mais s'il lève mieux, c'est juste parce que le son est réparti différemment dans le pain. Dans la farine intégrale, le son est moulu très fin, comme la farine. Il alourdit donc la farine et la rend difficile à lever. Quand on rajoute le son par la suite, le son se comporte comme lorsqu'on rajoute des graines par exemple et n'empêche donc pas le pain de lever.


      
Je pense que Gilda va rigoler en lisant mes cogitations, mais on n'est pas toutes des championnes des pains au levain comme elle et personnellement, avec mes horaires de travail, ça me prend pas mal la tête pour l'organisation de la confection, de la levée et de la cuisson de mes pains.
Voilà, j'espère que mes cogitations pendant mes vacances serviront à certaines d'entre vous. C'est quand même terrible de voir que, même pendant les vacances, on n'arrive pas à laisser notre cerveau se reposer…

Je vous ai publié un post la semaine passée sur la manière dont je fabrique le pain, car j'ai trouvé une nouvelle technique qui rend le pain encore plus léger. Je ferai encore un abrégé pour les personnes qui ont peu de temps, mais je suis encore en phase de test. Ca sera pour lundi prochain.

J'avais aussi promis de chercher pendant mes vacances un pain compatible dans le commerce pour William qui habite comme moi en Suisse. J'en ai trouvé 4 dans le centre commercial Migros :
Les voici en photo :



Pain de campagne complet                                       Pain de seigle bio complet                                                       Pain de seigle aux noix

          

       Pain protéiné. 

Celui-ci, je l'ai goûté et il est vraiment très bon. Il va certainement plaire à William.
Il a une belle mie moelleuse et contient beaucoup de graines. Les 3 autres sortes sont aussi fabriquées avec des ingrédients compatibles. Donc, en attendant que tu te mettes à fabriquer toi-même ton pain, si tu as envie de le faire une fois, ces pains-là sont dans les clous.

Voilà, j'arrête là mon exposé sur les farines et les pains suisses. J'espère qu'il servira à certains et certaines d'entre vous.

Bonne reprise à tous après ces vacances et très bon lundi.

dimanche 8 septembre 2019

Le sommeil....

Le sommeil



On dort moins et de plus en plus mal. L'INSEE a enquêté sur le sommeil des français : à 1 h du matin, une personne sur 10 ne dort pas, et à 23 h, seule une personne sur deux est couchée. Par ailleurs le temps de sommeil quotidien ne cesse de décroître : en 25 ans il a diminué de 25 mn. Et parallèlement la consommation de médicaments pour dormir augmente dangereusement.

On peut trouver avec les médecines alternatives des "ordonnances" pour aider à retrouver un sommeil de bébé, selon votre profil.


JE ME RÉVEILLE TROP TÔT
Les réveils précoces  peuvent être un signe d'anxiété d'origine diverses. Abandonnez les existants le soir, café, tabac ou alcool.

On peut y remédier  en prenant des plantes en gélules comme la mélisse.
Ou en homéopathie pendant quelques temps Nux vomica 15 CH 3 granules au coucher.


JE N'ARRIVE PAS À M'ENDORMIR
Si vous allez passer un examen ou un entretien d'embauche, quelques granules de Gelsemium 9 CH, 3 granules vers 18 h et 3 granules au moment du coucher.

si vous avez 10 idées à la minute, prenez Cofea cruda 15 CH, 3 granules à 18 h puis le soir au coucher 3 granules (résultats en 15 jours à 3 semaines).


JE ME REVEILLE EN PLEINE NUIT
Si vos réveils nocturnes s'installent au-delà de 3 semaines, n'hésitez pas à consulter.
Sinon, si c'est occasionnel, vous pouvez utiliser l'huile essentielle de lavande qui agit comme un anxiolytique et un léger somnifère. Vous pouvez la diffuser dans la chambre pour éviter les réveils nocturnes
Ou préparer un mélange de deux gouttes d'HE de lavande pour une cuillerée d'huile d'amande douce et appliquez sur les poignets en cas de réveil subit.

Et si vous vous éveillez en sursaut, que votre cœur bat très vite ou que vous êtes en nage Aconitum napellus 15 CH 3 granules le soir au coucher, va vous aider.


Mais quelque soit la cause de votre insomnie, vous obtiendrez de bons résultats résultats en pratiquant une discipline relaxante : le tai-chi et le yoga, notamment, ont fait leurs preuves.