lundi 19 août 2013

Dossier Spécial : L ' Express


Gilda nous a communiqué  une info ,ce matin!

Un article paru dans  L'Express : 

je vous communique le lien:

http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/alerte-dans-nos-assiettes_1273476.html

Gilda l'a lu et  demande  qu'on y jette un coup d'oeil!

Bonne journée à tous!


Commentaires


:) ;) :D :p :)) :X :-* :-o :( :(( :-/ x( =))

22 commentaires:

  1. Manger sain devient une gageure
    Il faudrait impérativement consommer que de la production connue
    Depuis que je suis la MM. Je lis les étiquettes avant d'acheter mais il est vrai que pour certains produits qui n'ont pas la liste d'ingrédients détaillées je ne suis pas assez attentive
    Je vois ce que c'est mais pas l'origine
    Faire attention au contenu de nos assiettes devient de plus en plus difficile car nous ne possédons pas toutes les informations
    J'ai lu l'article de l'express mais j'ignore encore s'il est possible de manger sainement
    À qui peut on faire confiance?et en avons nous les moyens
    A MÉDITER

    RépondreSupprimer
  2. Manger sain devient un véritable parcours du combattant chaque jour.

    Histoire d'en remettre une couche, ce soir sur D8 une émission avec 2 thématiques :
    - Apéro, grillades, produits frais : la vérité sur ce que nous mangeons l'été, ou comment le goût disparaît souvent au profit de la rentabilité économique.
    - Fast-food, plats industriels : les secrets de l'alimentation low cost

    RépondreSupprimer
  3. Sujet intéressant et vaste polémique.. on ne doit pas tomber dans la psychose mais rester vigilants sur les produits..on ne peut pas vivre en complète autarcie, il faudrait privilégier le bio, les circuits courts, les produits dont l'origine est certifiée (et encore!!), bref il me faudra 3 heures pour faire mes courses pour lire les étiquettes et un sacré budget!

    je fais le maximum pour manger sain(bio, marché..) je m'abstient quand j'ai un doute et l'industrie agro-alimentaire a toujours une longueur d'avance!!

    Depuis que je suis la MM, nos habitudes ont changé, notre regard sur la nourriture aussi, un long parcours!!vu le nombre de personnes intéressées par la méthode, je me dis que tout n'est pas perdu.
    Arrêtons de faire comme si on ne savait pas..comme si on n'avait pas le choix!!

    RépondreSupprimer
  4. Ce que je viens de lire m'effraie car ce n'est pas le premier article sur l'origine douteuse des aliments que je lis .

    Il n'y a plus de limites à l'arnaque, à la tromperie.

    Depuis longtemps , je privilégie le bio , mais .... l'eau d'arrosage n'a pas forcement une qualité bio et peut contenir n'importe quoi. A qui se fier ? en plus nous n'avons pas tous les éléments pour juger et choisir .

    Tout boycotter, mais pour remplacer parquoi ?

    RépondreSupprimer
  5. Pas simple en effet de s'alimenter sainement !! je privilégie moi aussi le bio.....mais là encore les produits dits bio le sont-ils vraiment ?? ah oui..l'eau d'arrosage...l'eau de pluie...des pluies acides!!! Mais nous n'avons pas le choix....il faut bien manger...donc rester vigilants !!! Pas trop envie du coup d’aller sur D8....D'ailleurs je ne dois pas l'avoir cette chaine..

    RépondreSupprimer
  6. non Nicole,n'allons pas trop loin!

    je l'ai déjà dit plusieurs fois étant une ancienne agricultrice en Bio: on a des contrôles sur les factures, le sol, les feuilles, visite de l'exploitation dans TOUS les locaux , cahier de travaux , tout est noté!
    l'organisme de contrôle note tout!-Qualité France pour moi -
    ensuite les forages sont déclarés et l'eau analysée tous les ans!
    en plus c'est l'eau que nous utilisons à la maison!!!
    donc ,ne gambergeons pas!

    RépondreSupprimer
  7. Tu as raison Anne....mais on apprend tellement de choses que l'on devient méfiants....je vais dans mon magasin biocoop...et là j'ai entière confiance...mais c'est trop cher..et je ne peux pas tout le temps....peut-on dans les grandes surfaces ...et même à lidl...acheter en toute confiance des fruits et légumes qui ont le logo AB ???
    Quant à l'eau je parlais de l'eau de pluie que nous recueillons pour arroser nos propres légumes !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ,je l'ai bien compris!
      l'eau du ciel, on ne la contrôle pas!!!

      mais c'est juste pour dire qu'en France ,le bio c'est sérieux! plus sévère que dans les autres pays européens -

      et oui pour les fruits Bio du Lidl!

      Supprimer
    2. Je suis d'accord avec toi, Anne, concernant le bio made in France mais beaucoup moins concernant celui provenant d'autres pays. Même l'Allemagne que l'on a pris l'habitude de citer dans les médias français n'est pas si parfaite qu'on veut bien le croire.

      Je fais mon possible pour privilégier les circuits courts. S'ils offrent des produits bio, c'est encore mieux.

      J'ai lu ce matin un article très intéressant sur le problème actuel de la surproduction d'œufs et le mal être des producteurs. A partit d'aujourd'hui, je laisserai de côté les œufs bio achetés en supermarché. Dorénavant, j'irai m'approvisionner dans le distributeur automatique mis en place dans le village voisin par un producteur local. Au moins, je sais que c'est celui qui fait le boulot qui sera payé à un prix un peu plus juste. Il est important de soutenir nos petits producteurs locaux. La France est de moins en moins autosuffisante du point de vue de l'alimentation de sa population. Si demain tous les produits agricoles devront provenir d'autres pays, nous aurons encore moins de moyens de contrôle sur notre assiette.
      Pour en revenir à mes œufs, j'irai également un de ces jours traîner du côté du producteur en question voir si ses poules sont bien élevées en plein air. Dans le cas contraire, j'irai en trouver un autre.

      En dernier recours, j'irai voir un voisin qui a des poules en lui proposant de lui en acheter une ou deux à l'état de poussin pour qu'il me l'élève. Il devra s'engager à me vendre toutes les semaines leur production d'œufs. Je sais que c'est une pratique qui commence à se répendre. Je ne me sens pas, pour l'instant, la capacité à élever moi-même des poules. Je suis en train de m'aménager un potager digne de ce nom pour l'an prochain.

      Je lirai l'article en question avec attention.
      Je ne suis pas très présente actuellement car ordinateur totalement fusillé par l'un des récents orages. J'espère bientôt pouvoir en racheter un neuf.

      Bisous à toutes.

      Supprimer
    3. je fais comme toi Bidule!

      j'ai la chance d'habiter dans un département agricole et de connaître des tas de producteurs locaux!
      j'ai le choix, et c'est un grand luxe, de nos jours!

      Supprimer
    4. Si nous ne les soutenons pas, ce choix deviendra impossible à court terme.

      Supprimer
  8. Difficile d'échapper à tout cela.

    Je fais de mon mieux pour nourrir ma famille. Je pense qu'au moins 70% de ce que nous consommons à la maison est bio.
    Pas de plat tout préparé (à part les biscuits pour les enfants - bios). Que du fait maison. Fruits et légumes de saisons, bios, achetés sur le marché ou au magasin bio. (d'ailleurs, chéri rouspète car ce sont souvent les mêmes produits d'une semaine à l'autre).
    Le fromage est 'un peu' bio (emmental, camembert, comté) pas les autres.
    Les autres produits laitiers sont bio.
    Toutes les céréales, légumineuses, pâtes, etc... sont bio.
    La viande est très peu bio, comme le poisson, car assez difficile à trouver, et cher. Nous n'en consommons pas beaucoup.

    Mais quand j'en parle autour de moi, j'ai l'impression d'être une extra-terrestre.

    L'industrie agro-alimentaire a encore de beaux jours devant elle : la plupart des gens n'ont 'rien à faire' de ce qu'ils ont dans leurs assiette, en tout cas, en ce qui concerne leur santé ( je veux dire, les conséquences de ce qu'ils mangent). Je crois qu'ils ferment les yeux sur le problème. Solution de facilité?

    J'ai une copine infirmière, qui a eu un fils en même temps que moi. Elle lui a toujours donné des petits pots et plats tout prêts.
    Ce we, autre exemple, une médecin (membre de la famille), donne à son bébé de 10 mois petits pots et yaourts aromatisés spécial bébé (même pas bio, s'entent).
    Pourtant, ces personnes font partie du corps médical, et devraient être sensible à cette question.

    Il ne faut pas tout boycotter, mais vraiment faire attention à ce que nous achetons.

    Bises à toutes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les médecins n'ont pas de formation en diététique!

      et leurs femmes ont peu de temps: les bébés mangent des produits industriels!

      dur dur!!!

      Supprimer
    2. Le casse-tête pour moi quand il a fallu choisir le lait d'Elisa, car dans la plupart il y a de la maltodextrine IG95. C'est prouvé scientifiquement qu'il y a un lien maltodextrine et obésité ! Dès la naissance (sauf allaitement) nos enfants sont conditionnés et c'est dégueulasse ... Le seul lait qui n'en a pas c'est le Hipp Biologique !
      Vive le fait maison !

      Supprimer
    3. Ma belle-soeur faisait partie de ces personnes qui ne cuisinent pas et n'en ont rien à faire du contenu de leur assiette.

      Je dis bien "faisait" car elle a aujourd'hui de réguliers et très douloureux problèmes intestinaux inexplicables du point de vue de la médecine. Lorsque nous étions la voir, trois médecins se sont relayés à son chevet en deux jours pour essayer de la soulager. Les deux premiers lui ont donné un médicament qui n'ont fait qu'aggraver les symptômes dont la douleur. Aucun n'a cherché l'origine se sont souci. Le troisième a remarqué l'erreur de prescription et a réussi à la soulager.

      Je crois lui avoir mis la puce à l'oreille concernant son alimentation et elle commence à regarder de plus près ce qu'elle avale. C'est un bon début !

      Concernant les biscuits bio, j'en suis revenue !! Ceux vendus dans mon magasin habituel sont bourrés de cochonneries dont l'huile de palme. La mention bio n'est pas forcément synonyme de bon pour la santé. Il faut être vigilent partout. Pour mes enfants, je suis revenue au goûter de mon enfance. Du bon pain avec de la confiture maison ou un peu de chocolat à 70% ou du Nutignac.

      Oui, Vive le fait maison !! Il n'y a que ça de vrai !

      Supprimer
  9. C'est incroyable mais plus rien ne m'étonne, et comment faire lorsque nous devons faire nos courses ?
    Moi j'essaie au maximum de privilégier les productions locales, les circuits courts et le bio dans la mesure où mes moyens me le permettent. Mais il est bien difficile d'être sûre des provenances exactes des viandes et des poissons, de leur élevage, de leur abattage, j'en passe et des meilleurs. Et comment faire confiance à des personnes pour qui le profit est le seul credo sans aucun scrupule pour le bien d'autrui.
    On ne peut que rester vigilants et relever les manches de nos débardeurs, hihihihi Tina, et de préparer le maximum de nos aliments et utilisant des produits de base sans aucune transformation, mais qu'en est-il de l'avenir de nos enfants ????? et des familles où les parents travaillent et ont si peu de temps à consacrer à l'élaboration de repas sains au quotidien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je partage ton souci Sylvie!!!

      Supprimer
    2. Il faut sensibiliser les enfants le plus tôt possible et leur apprendre à lire les étiquettes et à décrypter les messages publicitaires. Les miens sont prévenus depuis longtemps. Celui qui est libre est celui qui réfléchi par lui-même et pas celui qui suit bêtement les effets de mode. C'est notre rôle, à nous parents, de les préparer à l'âge adulte et de les rendre autonomes.

      Nous sommes une famille avec trois enfants, une grande maison à rénover, un jardin, un chien, un chat... Nous travaillons tous les deux à plein temps et en plus je fais partie du conseil municipal de notre petit village. Autant dire que nous ne manquons pas d'activités.

      J'ai fait un choix, celui de bien nourrir ma famille. Ce n'est pas tous les jours le 5 étoiles à la maison mais je cuisine tous les jours. Je peux donc affirmer que c'est faisable. C'est sûre, je ne passe pas des heures devant la TV ou l'ordinateur à faire des jeux. C'est mon choix. Le temps passé à l'élaboration des repas est forcément pris au détriment d'autre chose mais pas de celui consacré à ma famille. Pour gagner du temps, je prépare mes menus avant de faire les courses et je cuisine souvent pour deux repas. La portion supplémentaire est congelée pour être ressortie plus tard. Le soir en rentrant, je ne passe pas deux heures à me demander ce qu'on va manger. Le menu est affiché et je sais immédiatement ce que j'ai à faire. Certains plats on besoin de mijoter tranquillement. Pendant ce temps, je peux faire autre chose.

      J'ai des copines qui bossent elles aussi à plein temps en ayant des enfants en bas âge. Elles arrivent, en plus, à préparer les petits pots du petit dernier pour la nounou le lendemain et à gérer des couches lavables.

      J'ai lu une phrase récemment que je me répète à chaque fois que quelque chose me semble impossible : "celui qui ne veut rien faire, se cherche des excuses". Bizarrement, après... j'y arrive si je suis vraiment motivée.

      Supprimer
  10. Gilda sait dénicher des infos géniales...MERCI et continues!!!

    Même avec mon potager, je n'ai aucune info sur la provenance de mes graines, si cela se trouves c'est du MONSANTO!lol

    Mais bon, bien meilleur et plus rigolo de cueillir le matin pour finir cuit a midi...

    En attendant, blog GENIAL je le regardes tout les jours!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux trouver des graines chez Biau Germe par exemple. Là, c'est sûre il n'y a aucun lien avec Monsanto !! Tu trouveras leur catalogue sur internet

      Supprimer
    2. Tu as aussi le site de Kokopelli qui est une association et qui est régulièrement attaquée par de "grands" semenciers. Ce n'est certainement pas pour rien...

      Supprimer