dimanche 25 août 2013

Je cherche une consigne pour y déposer mes bagages!!!

Je vous ai souvent parlé du poids de nos valises!

En vérifiant notre rubrique " psychologie", je m'aperçois qu'il n'y a pas de message sur ce sujet alors que je vous en parle sans cesse!

Que contiennent ces valises?
Tous vos traumas! tout ce qui fait que vous êtes la personne que vous êtes aujourd'hui!

Depuis que j'ai créé ce blog, j'ai pu constater que plus de 90% des obésités ont une origine psychologique!
Et que, la plupart du temps, cette origine est familiale et provient de la petite enfance.

Il ne suffit pas de dire :" bof! c'est pas grave! il suffit que j'ai de la volonté et j'arriverai à perdre du poids! "
Que nenni!!!! ça ne fonctionne pas comme ça!

Comme je le dis souvent, il faut reformater le disque dur!
Modifier toutes les stratégies que votre cerveau a mises en place pour vous protéger contre vous même! du moins, c'est ce qu'il croit, car inconsciemment, vous l'avez programmé ainsi!

Il m'est toujours facile de parler de quelque chose lié à mon vécu.
Je l'ai vécu!
Mon trauma date de la petite enfance et a perduré jusqu'à 57 ans voire encore aujourd'hui puisque je travaille toujours dessus.

Vous avez la chance d'être ici et de rencontrer des personnes qui vous font réfléchir  à l'origine de votre obésité!
J'ai passé toute ma vie d'obèse sans me poser ce genre de questions et sans que personne ne me les pose!
Je n'ai donc jamais travaillé sur le pourquoi du comment et n'ai donc jamais réussi à maigrir!


 Je m'y suis mise en effet un nombre incalculable de fois sans jamais réussir!!!!

Mon exemple doit vous prouver que, tant que vous n'aurez pas évacué vos valises, il vous sera difficile de perdre du poids!

Et, lâcher prise n'est pas chose facile!

Pourquoi?? Tout simplement parce qu'il faut d'abord identifier le problème.
Puis l'évacuer! Pour l"évacuer, il ne faut pas avoir peur!
Souvent, vous ne perdez plus de poids pour une raison toute simple!
Votre poids est une protection, une carapace que votre cerveau a construite pour vous protéger que ce soit sur votre ordre ou pas! que vous vous en souveniez ou pas!
Vous avez pu occulter l'origine de votre obésité car vous souvenir aurait été insupportable!
Vous pouvez avoir peur! Et cette peur ne va pas disparaitre d'un coup de baguette magique!

Il ne suffit pas de vouloir les choses dans la vie pour les obtenir, il faut pouvoir!
Pour vouloir maigrir, il faut pouvoir maigrir!
Et pour pouvoir maigrir il faut être bien dans sa peau et surtout dans sa tête!
Ça vous parait paradoxal tout ça?? mais réfléchissez y bien.

Regardez vous! regardez comme, souvent, vous en faites une obsession! une phobie!
Vous ne pensez qu'à ça : maigrir, maigrir, maigrir!
Et quel est le résultat??? vous grossissez!!!

Je n'ai pas toutes les réponses.
Je vous parle avec mon cœur et avec mon vécu.

Il y a des étapes à respecter pour "POUVOIR"

Faites vous aider! choisissez la méthode qui vous convienne le mieux
Il y en a beaucoup : analyse, psychiatre, psychologue, thérapies de groupe, sophrologie, kinésiologie, yoga, méditation etc.
Réapprivoisez ce corps que vous n'aimez pas ou que vous ne supportez pas!
Parlez lui, regardez le en étant indulgente, aimez le ...

Et cherchez au plus profond de vous même ce qui ne va pas!
Parlez en! trouvez une personne de confiance à qui vous pouvez tout dire!
Une personne avec laquelle vous avez un super feeling!
Et...croyez y!

Vous avez souvent peur de maigrir!!! L'avez vous remarqué?
Alors que vous êtes près de votre objectif, il y a un blocage!
C'est tout à fait normal!

Votre cerveau se dit : "Comment??? elle va perdre sa carapace que j'ai construite autour d'elle pour la protéger! C'est impossible! Elle ne peut pas me faire ça! Je ne veux pas! etc."
Et voilà comment vous pouvez rester sur un palier durant des semaines voire des mois!

La solution?? reprogrammer votre cerveau!
Et ça, vous ne pouvez pas le faire toute seule! c'est quasiment impossible à moins d'un miracle!

Conclusion?

A vous de jouer! Trouvez la consigne où vous allez pouvoir déposer vos bagages!
C'est à cette seule condition que vous allez trouvez la paix intérieure qui vous permettra de perdre vos kilos superflus!
Soyez forte, soyez pleine d'énergie, c'est une bataille que vous devez gagner!
Vous ne la gagnerez pas en vous apitoyant sur vous mêmes et en étant fataliste!
Non! c'est un combat!
Certains traumas ne pourront jamais être évacués car trop terribles!
Mais en être conscient change tout! Vous devez vivre et non survivre! et ça, vous le savez très bien!

Il est bien entendu qu'un tel message s'adresse aux personnes qui sont vraiment en surpoids et non à celles qui ont un IMC déjà très bas et qui sont dans la perte de kilos "plaisir"!

Ça vous parle???

C'est un long chemin...qui peut prendre toute une vie! Comme pour moi!
Profitez de la chance, qu'ici, on vous fait vous poser les bonnes questions!
A vous de trouver les bonnes réponses et découvrir votre paix intérieure pour être enfin en harmonie avec vous même!

Commentaires


:) ;) :D :p :)) :X :-* :-o :( :(( :-/ x( =))

61 commentaires:

  1. Bonsoir Gilda

    Il est très difficile de parler ou d'écrire. C'est vrai que les barrières sont solides. Elles m'ont aidée à vivre et je peux maintenant les entrouvrir un peu. Mais elles sont toujours prêtes à se refermer...

    Tu m'as donné du courage. Merci à toi.

    RépondreSupprimer
  2. Oups comme tu as raison Gilda et comme tout ceci est bien dit et clairement expliqué.

    Il faut vraiment se débarrasser de ces fardeaux et de ces boulets qui nous plombent dans nos tentatives de perte de poids.

    Le BDG est important pour nous aider à cela, entre les conseils, les discussions à cœur ouvert de la plupart des membres, on avance chacune à son rythme mais on avance quand même et quand enfin on peut identifier ce qui pèse alors on peut envisager de trouver une consigne pour déposer, si possible définitivement, ces valises.

    Grâce à vous toutes j'ai commencé ce travail, je chemine tout doucement mais je crois que je tiens le bon bout alors je persiste et j'avance.
    Je pense avoir trouvé la mienne de consigne, pour moi elle s'appelle Léa et c'est ma sophrologue, et je suis en train de lui confier ma cuirasse et le reste afin de me retrouver plus légère dans ma tête et dans mon corps avant de l'être aussi sur cette fichue balance ci joliment baptisée Ginette par notre unique et précieuse Gilda.
    Elle n'est pas la seule mais il y a aussi tout le travail que je fais sur moi pour trouver une image positive de moi et je ne dis pas re-trouver parce que je ne me souviens plus d'en avoir eu une un jour, dans ma vie d'adulte en tout cas.
    Voilà bises à Gilda, à toutes les Cheffes et à vous toutes les copines et à Nicolas sans vous tout ceci ne serait pas possible. ♥♥♥♥♥♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce témoignage et courage
      Bises

      Supprimer
  3. Bonjour Les bdg,

    eh! oui ces fouttues valises que l'on traine....
    Moi j'ai essayé pleins de choses pour m'en débarasser: de la microkinésithérapie, psychologue, métakinébiolohie etc....
    J'ai progressé, certes, mais je n'ai pas réussi à reprogrammer mon cerveau.
    J'ai toujours cette impression que mon corps a besoin de cette "bouée de sauvetage" comme on l'appelle si bien.
    Lâcher prise..... c'est sur c'est la clef mais encore faut-il trouver le passage pour atteindre la porte vers la libération....
    Oùlàlà je m'arrête parce que ce message reflète assez bien mon actuel état d'esprit....
    Je sais, en tout cas, une chose c'est que la route je ne la fais plus toute seule car à ton blog Gilda.....

    Alors merci m'dame et merci à tous ceux du blog qui m'aident chaque jour.....
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Oui Gilda tu as tellement raison.
    Moi depuis quelques temps j'ai rajouté ma petite touche perso. Je fais fais très attention à ce que je dis ou pense. Pour, justement déprogrammer mon cerveau.

    Les valises c'est pour partir en vacances !!!
    Je ne dis plus " ça me gonfle" je dis " ça me maigris"
    ( les gens s'habituent )
    Je ne dis plus rien de négatif sur moi.
    Dès que je pense quelque chose de négatif je " l'efface".
    Comme à l'école, avec un chiffon j'efface dans ma tête ce que que j'ai pensé et je ré écris une phrase positive à la place.
    Etc... Ça peut paraître loufoque pour certaines, mais c'est venu du fait que pendant des années j'ai utilisé l'expression " j'ai une enclume sur les épaules, je voudrais que quelqu'un me l'enlève ( rapport au malheur que je traînais dans ma vie) résultats : effondrement de ma colonne vertébrale de 4cm et les cervicales endommagées ( le poids de l'enclume !!????).
    Oui, je sais que ce n'est pas très cartésien mais.....
    Ça ne coûte rien d'essayer ....
    Être positif envers soit même....
    Très bonne journée, amusez vous, bizzzz


    RépondreSupprimer
  5. je n'ai toujours pas trouvé la consigne non plus et surtout quand quelque chose me contrarie ,je me renferme au lieu d'en parler ,je rumine sans cesse ...
    je ne sais pas me confier même à ma meilleure amie
    je vais m'inscrire au yoga aussi à la rentrée ,j'avais déjà testé mais les horaires ne convenaient pas ,j'espère que ça me fera destresser

    RépondreSupprimer
  6. Que vos messages sont beaux et poignants!

    Oui Jelawy, il faut parler! il faut absolument que tu trouves quelqu'un à qui parler!

    Chrisco, tu parles d'enclume! je parlais de chape de plomb! Ylena parle de barrière! Tout ça c'est bien du pareil au même!!! nous sommes prisonnières de ce que nous avons érigé! quand je dis que c'est une bataille , c'en est une!

    Sylvie, je t'ai rencontrée et je t'ai adorée! tu es une superbe femme! tu rayonnes alors sans le savoir!
    Continue!!! tu es tout près!

    Et oui Amel! il faut trouver le passage! ne t'excuse pas et parle!

    "Cherche et trouve"

    Tel doit être votre mantra maintenant.
    Quand vous aurez trouvé, vous serez libérées!♥

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour et Merci Gilda,
    j'aimerais ajouter un petit grain d'amour à cette communication si humaine et qui parle tant.

    J'ai découvert dans l'expérience de ma vie, que pour pouvoir permettre qu'une partie de moi change, parte, disparaisse, fonde, ou se transforme, en harmonie avec tout ce que je suis, j'ai dû d'abord apprendre à l'accueillir, à l'écouter, l'observer, lui donner le droit d'être là.

    J'ai dû apprendre à prendre conscience de mes réactions, mes ressentis. 

    J'ai pris conscience que mes perceptions dans ce que je pouvais voir comme des jugements des autres, étaient souvent et presque toujours une communication de moi-même avec moi-même, mais trop difficile à accepter. 

    C'était plus facile de lutter contre les autres et ce que je percevais de ce qu'ils me disaient que de voir ma souffrance, ou mes limites, ou mes déceptions, ou mes besoins ...

    J'ai appris à accepter, l'inacceptable.

    Je devais apprendre le non contrôle, l'humilité, l'imparfait, pour pouvoir connaître ce qu'est le vrai contrôle de la vie et obtenir ce que je veux au lieu de créer ce que je ne veux pas.

    Je pouvais permettre ainsi à la vie de co-agir avec moi, au lieu de moi vouloir tout contrôler, même subtilement.

    J'ai découvert que "lutter contre" ne permettait pas d'harmoniser, ce qui de toute façon est là et s'agrippe à moi.

    Je devais trouver un autre chemin, une autre perspective, une autre approche pour vivre ce que je voulais vivre et me réaliser pleinement avec le meilleur de moi-même, tout en accueillant et observant comment je réagis face aux autres, face à l'extérieur, face aux différentes perceptions des aléas de la vie.

    Que se soit les peines, les expériences vécues, les coups durs, les jugements que je me fais, les "je ne veux pas" , les "ça ne devrait pas", les perceptions que j'ai de moi, les réactions que j'ai, tout ce que je suis conscient ou inconscient font partie de l'expérience de ce que je suis et peuvent évoluer et changer quand je cesse de lutter contre et que j'accueille tout ce que je suis, sans juger comme mal ce que je ne veux pas, et bien ce que je veux.

    Car, je sais maintenant, que ce que je ne veux pas, si je lutte contre s'accroche à moi tant et aussi longtemps que je ne l'ai pas accueilli, sans lutter contre. 
Et, ensuite, le changement, l"évolution apporte du nouveau.
    Et les surprises inconnues arrivent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est tout le message du Christ, ça ,Tournesol !

      Supprimer
    2. Tu le dis si bien Tournesol qu'il n'y a rien à ajouter, c'est le constat que je suis en train de faire et tout ce que tu as écrit colle exactement avec mon ressenti.
      Je commence seulement à accepter tout ce contre quoi je lutte depuis plus de 40 ans et qui fait partie intégrale de ma vie et de MOI tout simplement, sans chercher à en vouloir à la terre entière et sans chercher non plus à aider la terre entière. Comme tu le dis c'est plus facile d'en vouloir aux autres qu'à soi-même, comme c'est plus facile de se sentir coupable de ce qui arrive aux autres que responsable de ce qui nous arrive personnellement.
      Bises à toi et à toutes les copines et copain du BDG.

      Supprimer
    3. Si vous aimez lire:
      " conversations avec Dieu " de Neale Donald Walsch .
      Je précise que je ne suis pas élevée dans la foi.
      Même pas baptisée. C'est plus spirituel.
      Ça emmène à voir notre vie avec un regard différent ...

      Supprimer
    4. J'allais le dire!
      Ce message reflète une grande spiritualité!
      J'ai lu tous les livres de Walsch.
      Il n'est en effet pas nécessaire d'avoir un religion pour vivre dans la spiritualité.

      Merci pour ce beau témoignage Tournesol!
      Tu as une grande force intérieure.
      Tu es sur le bon chemin et tu finiras par y arriver.

      Ce dont tu parles c le vrai "lâcher prise" si difficile à mettre en place dans sa vie.

      J'ai eu bcp de mal à le pratiquer durant ma maladie mais maintenant j'y reviens.

      Lorsqu'on lâche prise sur les difficultés de la vie, elles s'estompent et surtout ne nous minent pas.

      C'est une grande prise de conscience que tu fais là.

      Je vous la souhaite à toutes!! ♥

      Supprimer
    5. Ce dont tu parles, c'est la force de la pensée!

      Je crois, comme toi, et avec conviction que la pensée est créatrice.

      Mais ça, c'est la foi en quelque chose de supérieur, peu importe le nom qu'on lui donne.

      La pensée crée.

      C'est aussi la méthode Couet ! et oui!

      Je vous en ai souvent parlé!
      La pensée positive.

      Cela change la vie, cela change les retours que vous avez dans votre vie!

      C'est une forme d'introspection positive.

      Ne pas se dire ;
      J'ai pas d'argent mais se dire : je suis riche

      Ne pas se dire :
      Je n'arrive pas à maigrir mais : je maigris

      Arrêter de dire des phrases négatives qui impriment le cerveau d'ordres faux!

      Mais imprimer le cerveau avec ce que vous souhaitez dans la vie :

      Je suis heureuse
      Je suis belle
      Je suis mince
      Je suis riche
      etc.

      Supprimer
  8. à Toutes : merci pour vos beaux messages qui nous aident toutes !♥
    On apprend à chaque fois quelque chose et ça nous aide!

    RépondreSupprimer
  9. Bravo les filles pour vos superbes messages

    RépondreSupprimer
  10. Cela fait un bout de temps que je m'intéresse au secret des guérisseurs Hawaiens!

    Connaissez vous la technique de HO'oponopono?

    Allez voir sur Internet.

    Et bien c'est ça en fait!
    C'est se pardonner, s'aimer, dire merci à l'Univers pour la résolution de vos problèmes.

    La force de la guérison dans la médecine des chaman Hawaiens passe par la force de la pensée positive!

    Je viens de m'acheter un petit bouquin là dessus. Très intéressant.

    Il y a une autre technique pour ça aussi : EFT

    Vous la trouverez sur Google aussi et il y a des vidéos sur you tube qui vous disent comment la mettre en pratique.

    Je ne vous conseille rien!
    A vous de trouver la méthode qui vous convient pour vous sentir bien dans votre corps et dans votre tête et ainsi évacuer vos traumas!

    J'ai lu aussi, le livre sur le régime Okinawa!
    ET le secret de leur santé et de leur longévité passe par un esprit extrêmement positif!
    Et aussi par une immense solidarité!

    RépondreSupprimer
  11. Magnifiques tous vos messages.

    J'ai lu les livres dont vous parlez; Walsch m'avait vraiment impressionnée quand je l'avais lu...

    Dans le même ordre d'idées, je suis tombée sur un petit livre tout simple dont le titre est "Mots angéliques" de Doreen et Grant (son fils)Virtue (Editions Exergue). Elle a écrit beaucoup de livres sur les Anges, et j'en ai quelques uns.
    A noter qu'elle a écrit également "Libérez vos kilos de souffrance" qui ouvre des pistes intéressantes, pour celles que cela intéresse.
    Tout ce que Doreen Virtue écrit est extrêmement positif.
    Je voulais vous parler de "Mots angéliques", car cela rejoint ce que vous dites : le pouvoir des mots positifs/négatifs prouvé "scientifiquement" par mesure d'ondes graphiques. Le sous titre est "les preuves visuelles du pouvoir positif des mots". Ce livre explique combien il est important en effet de penser et de parler positif.
    Il y a des comparaisons entre des mots tout simples comme "admiration" et "jalousie"; on VOIT l'impact! C'est donc encore plus important qu'on ne l'imagine! Cela ouvre vraiment notre esprit (et notre Ame) de parler positif et de penser ainsi!
    Les photos sont de plus magnifiques et qui parlent au coeur...

    J'avoue humblement que ce qui me désespère le plus, c'est de savoir tout cela... et, en situation de conflit ou de crise, de ne pas parvenir à l'appliquer vraiment...Je suis un être humain...Je fais des efforts pour m'aimer un peu quand même dans ces cas là!!

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois avec grand bonheur que nous sommes quelques unes à avoir les mêmes références.
      Alors après Walsch et doreen virtue qui est absolument magnifique, 3 petits livres pour celles qui ne lisent pas beaucoup :
      - le jeu de la vie de florence scovel shinn
      - le plus étrange des secrets de earl nigntingale
      - le fameux petit livre rouge qui donne vie à vos rêves. D'un auteur qui a voulu rester anonyme.
      Ils offrent à peu près le même message, sont courts et proposent des exercices à faire.
      Un petit travail quotidien qui devient vite une manière de vivre.....

      Supprimer
    2. Oui Etoile, tu as bien raison!

      Nous sommes des êtres humains avec nos faiblesses!!!

      Quand j'étais malade, j'étais tellement plongée dedans que je n'arrivais pas à mettre en place la loi de l'attraction!

      Et maintenant, je me dis que je ne dois plus y penser! car plus j'y pense et plus j'attire en fait la maladie!

      C'est ça la loi de l'attraction!

      On attire ce qu'on pense!

      Alors pensez : bonheur, minceur, joie de vivre etc.

      Et vous verrez votre vie changer!

      Je ne cherche à convaincre personne dans ce domaine, on est bien d'accord!!

      Je le dis parce que je sens qu'il y a du répondant et que , tout simplement, c'est ma conviction alors je la partage.

      Vous avez tout à fait le droit de n'être pas d'accord avec tout ça!

      Supprimer
    3. Etoile,
      tu dis:
      "J'avoue humblement que ce qui me désespère le plus, c'est de savoir tout cela... et, en situation de conflit ou de crise, de ne pas parvenir à l'appliquer vraiment...Je suis un être humain...Je fais des efforts pour m'aimer un peu quand même dans ces cas là!!"

      J'aime quand tu dis: "Je suis un être humain"
      Tout est là, il me semble. Et, Quel défi !!! :-)))))
      Je te comprend tellement!

      Ce qui en effet, est parfois tellement contrariant et frustrant, c'est quand justement,
      -> on a beaucoup travailler à être positif, à penser positif
      -> qu'on a évoluer à s'aimer, à évoluer vers une attitude positive, à essayer de vivre le moment présent, à lâcher prise
      
-> qu'on a lu et qu'on a tripper sur des livres qui nous ont tellement parlé et fait avancer spirituellement
      -> qu'on a lu sur le lâcher prise et sur la pensée positive, et qu'on a changer nos paradigmes
      -> qu'on a pratiquer beaucoup à utiliser des bonnes phrases, des mots constructifs

      Et, qu'arrive ce moment de conflit ou de crise, où notre réaction est contraire à ce qu'on veut, qu'elle soit. 

      C'est comme si toute une partie de nous sait, et qu'une autre fait à sa tête, tape du pied, se plaint, souffre, lutte et riposte, refuse de tempérer et d'accepter cette crise.

      Et là, on se tape dessus, malgré tout le chemin parcouru.

      C'est comme la nature.
      
La roue tourne naturellement vers l'avant.
      Tout évolue.
      Le nouveau se construit.
      
Dans ces moments, même les crises, les déceptions, les contrariétés sont vécus positivement.

      On se surprend même dans certaines circonstances difficiles d'être si Zen.

      Mais, aussi parfois, insidieusement, un petit événement, ou un mouvement d'énergie différent, change le cour du Mouvement de la Roue, de l'avant vers l'arrière.

      Et là, la roue tourne vers l'arrière.
      
Et souvent, la plupart du temps, on ne se rend pas compte tout de suite, que cette Roue s'est mise à tourner vers l'arrière, vers le passé, vers le déjà vécu, vers les réactions programmées du passé, vers la destruction versus la construction.
      Nous pensons alors que nous sommes encore dans le présent, mais non, nous sommes alors dans le passé, pensant vivre le moment présent.
      Et nos réactions et nos perceptions sont biaisées.
      Un peu comme vivre dans un rêve.
      Et, lorsque cette roue tourne à l'envers, malgré tous mes efforts de vouloir bien faire, bien penser, bien agir, de vouloir m'aimer, ça ne fonctionne pas.
      
Et c'est la déprime, les pensées négatives qui m'envahissent malgré moi et me désespèrent, car mes actions et mes réactions sont à l'inverse de ce que je suis maintenant.
      
Se sont celles du passé, de la mémoire du cerveau, et elles ressurgissent.

      Supprimer
    4. suite...

      La Roue doit revenir vers l'avant.
      Et comment?

      J'ai réalisé, que pour moi, la seule façon, de ramener cette Roue vers l'avant, c'est de me poser cette question:
      -> Comment je me sens sens, Là MAINTENANT?
      -> Dans mon corps, comment je sens la tension?

      -> Où se trouve cette tension dans mon corps?

      -> Comment cette tension s'exprime t'elle?

      -> La frustration est où?
      -> Elle s'exprime comment?

      -> Je scanne de la tête au pied pour découvrir la tension en moi et la laisser s'exprimer et être?


      Souvent, elle est dans ma tête.
      -> Une forte tension dans la tête ou un petit point qui pèse fort.
      -> Alors je vois beaucoup de pensées, d'argumentations qui défilent. Un peu comme un hamster qui tourne dans sa cage avec les mêmes pensées obsédantes.
      -> Et, quand c'est dans la tête, je ne sens pas pas trop les émotions. Je me sens comme gelée.

      Mais, quand la tension est dans mon estomac,
      -> il y a des émotions, souvent contradictoires
      -> il y a un mélange de sensations de culpabilité,
      -> il y a des frustrations, des déceptions mélangées qui ne veulent pas s'exprimer.
      -> il y a des besoins inassouvis, une sensation de creux ou de trop plein

      Quand elle est dans ma mâchoire,
      -> il y a souvent une sorte de rage, ou plutôt un mouvement pour fermer la mâchoire très fort pour empêcher que se soit vrai, pour empêcher d'avaler ce qui a provoquer la frustration ...Et parfois je ne sais même pas ce que j'essais d'empêcher d'entrer...
      Quand c'est dans le ventre,
      -> souvent c'est la tristesse, c'est une sensation d'impuissance,
      -> c'est une sensation d'abandon ou de rejet.

      Quand la tension est dans mes muscles, il y a les poings fermés et cette sensation de mur et de vouloir pousser ce mur.

      Ce moment avec moi, me permet d'observer la vie en moi, d'observer comment ma nature agit en moi dans ces moments.
      Cela m'aide de m'accueillir dans tout cela. De permettre à mon corps et tout ce que je suis d'avoir l'espace pour être vu, senti, accueillie et laisser de la place pour du nouveau.

      Et, pendant que je fais cela, souvent rapidement, dès que je commence à me dire 
"Là MAINTENANT, comment JE ME SENS? " la Roue reprend son mouvement vers l'avant.
      Les nuages sont passé, laissant le Soleil apparaître à nouveau.

      Le Soleil a toujours été là, mais caché par les nuages.
      J'observer les nuages et je regarde leurs mouvements, sans essayer de rien changer, ni sans essayer de les contrôler, car c'est impossible.
      
La nature est plus forte que tout et tôt ou tard, l'humain apprend à la respecter.


      Supprimer
    5. Merci Tournesol pour ton beau message

      Reprogrammation! C'est cela!
      Très visuelle, la roue, et très intéressante; j'y penserai, et tenterai d'analyser ce qui se passe
      Merci encore

      Supprimer
    6. Oui, et la reprogrammation se fait alors naturellement à son rythme sans forcer, simplement par l'observation et l'écoute de soi.

      Supprimer
    7. Oui, j'aime aussi beaucoup l'image de cette roue, tu exprimes parfaitement ce processus que je traverse souvent. Je vais essayer ta méthode car elle me parle complètement.
      Ce week end, en allant au travail, j'ai demandé à l'univers de me faire un cadeau, gratuit, parce que ... la roue tournait dans le mauvais sens..
      Merci tournesol, merci l'univers...

      Supprimer
    8. Ce que tu expliques Tournesol concernant ta façon de modifier le sens de la roue, en te posant des questions sur ce que tu ressens et en localisant le lieu où se nichent des tensions, c'est exactement la méthode que je travaille avec ma sophro et je suis admirative de la façon dont tu l'expliques et du fait que tu arrives aussi bien.
      D'où te vient cette façon de t'analyser et de travailler sur toi ?
      Moi j'essaie de mettre en pratique avec des exercices mais c'est qq chose qu'il faut beaucoup travailler avant d'y arriver de façon "naturelle" et je persévère car j'ai vraiment envie d'atteindre cela.
      merci de l'avoir dit aussi clairement ça me parle beaucoup.
      Bises

      Supprimer
    9. J'aimerais répondre à cette question, Sylvie mamie, mais là maintenant, je n'arrive pas avec des mots simples à y répondre.

      Je vais tout de même essayer:

      J'ai demander de l'aide à la Vie, à mes amours invisibles, à l'univers en lâchant prise totalement un jour où j'étais très malade dans mon corps, mon coeur et dans tout mon être.
      Je croyais que j'abandonnais, que je mourrais, mais au contraire...je cessais de lutter simplement et je commençais à m'ouvrir à recevoir.

      Je pose souvent des questions à la Vie, et elle m'amène des réponses.
      Je ne vois pas toujours ces réponses.
      Et souvent, elle ne répond pas ce que je veux entendre, et je lutte, et je lutte, et j'argumente en m'offusquant quand une personne me dis quelque chose que je ne veux pas entendre ou que je juge injuste, sans prendre conscience alors, que la vie me parle, et m'ouvre des portes, des réponses à des questions que j'ai pourtant posées ou des demandes que j'ai fait.
      Mon orgueil humain, ou ce besoin humain de contrôler agit sur mes perceptions et ma logique et obstrue alors le chemin de ces réponses.
      La Vie est patiente. Et elle répond toujours, quitte à répéter et répéter.
      La Vie ne juge pas, ne décide pas que c'est mal ou bien, elle est là.

      J'ai été très malade dans mon corps il y a 3 ans.
      Et je me souviens d'avoir dit à la Vie 
(que je nomme mes amours invisibles, mes anges, mon moi intérieur, tous ceux qui m'aiment dans cet invisible):
      
"Ma pire maladie n'est pas dans ce cancer, même si les miens craignent tant pour moi. Je n'ai pas peur de ce cancer, ni de mourir, mais j'ai peur de ne pas guérir de cette souffrance en moi, si profonde, de cette guerre en moi, que je n'arrive pas à gagner et qui est bien pire que la maladie, ou les traitements, ou la mort elle-même.
      J'ai besoin d'aide!
      Et j'abandonne!
      J'abandonne la lutte. J'accepte la Vie."

      Mais accepter la vie me semblait plus difficile à accepter, que d'accepter la mort vers laquelle je me rendais.
      Et je dis: 
"Mes amours invisibles aidez-moi! 
Je vais accueillir cette aide quitte à changer mes paradigmes. 
Mais aidez-moi, et cette fois, je me met à l'écoute, et oui je suis prête à laisser mourir toutes mes vieilles croyances et paradigmes. J'accepte de regarder la peur de face.
      Tout comme un enfant confiant, j'accepte d'être aimée par la Vie et de laisser la peur être vue."

      J'étais si, si fatiguée de lutter et de combattre mes fantômes invisibles. 
Cette fatigue si grande à tous niveaux.
      J'ai aussi de ce fait, accepté la mort de mes illusions, de mes croyances, pour m'ouvrir à entendre. 
C'était le plus dure, mais j'étais rendu là.
      J'ai accepté humblement, d'être dans un corps humain.
      J'ai acceptée que j'étais aimée.
      J'ai accepté de co-agir avec la Vie et ne plus lutter contre, quoi qu'il arrive.
      J'ai accepté la Mort, j'ai reçue la Vie.
      Je me sens maintenant de plus en plus vivante.
      3 ans déjà!

      Et, la Vie est tellement généreuse, mais elle est coquine.
      Elle répond aux questions, et aux demandes, toutes....
Mais elle ne prend pas toujours les chemins qu'on voudrait qu'elle prenne pour répondre et réaliser nos demandes.
      Et souvent la personne dont la vie se sert pour nous amener cette réponse est justement celle contre qui on réagit le plus face à ce qu'elle dit ou comment elle le dit, sans en recevoir le cadeau caché pour nous :-))))
      Je suis toujours étonnée de réaliser que la réponse était là, bien avant, mais je la refusais ou la tassait de la main.
      L'humilité et l'Amour sont très bonnes amies.

      Supprimer
    10. Waou.... Je n'ai pas de mot pour décrire l'admiration et l'émotion que me procurent ton témoignage , tournesol .... <3 <3 <3

      Supprimer
    11. Moi aussi je suis sans voix devant ton témoignage Tournesol et je te remercie du fond du cœur pour cette confession pleine d'humilité, d'amour et de tendresse, je suis loin de ton parcours mais je vais beaucoup me servir de ta leçon de vie pour m'en approcher, bien que je sois très cartésienne et que j'ai beaucoup de mal à écouter mon corps, mes émotions et ce que la "vie" (comme tu le dis si joliment) veut me faire savoir !!!!!!!!!!
      Merci mille fois de ton témoignage.
      Ah comme j'aimerais te rencontrer et faire un bout de chemin avec toi. ♥♥♥♥♥

      Supprimer
    12. Tu es une BELLE PERSONNE Tournesol, MERCI.

      Supprimer
    13. Merci Sylvie et Zou!
      ♥♥♥

      Je suis une personne tellement ordinaire et je peux être si décevante parfois, il me semble.
      Je suis très susceptible, et trop prompte à réagir.
      Je suis Taureau (28avril) et parfois je vois rouge, et je m'emporte quand on me brusque un peu.
      J'ai un coeur aimant +++++, et j'ai de la peine +++ si je blesse, ou si je pense avoir blésser.
      Si j'ai blesser, involontairement, je m'en veux trop trop trop, et malheureusement ma réaction est de me retirer, et de m'isoler car je ne veux plus blesser, et alors on se sent rejeté par moi.
      Ce n'est pas mieux, mais je réagis ainsi
(pas facile les relations humaines ....hihihihi)
      J'aime la douceur+++, et trop trop trop hihihihi
      Ce doit être pour cela que j'aime tant le beurre, c'est doux et ça fait du bien....comme le Fromage...
      *** le beurre est mis de côté pour l'instant LOL
      Et, quand on me parle un peu fort, ou qu'on me critique, je réagis si vite, j'argumente, je m'offusque...mais, + je l'observe et moins je me sens blessée et plus il ya du nouveau, et que cette façon de faire évolue.
      D'après mes filles j'ai beaucoup changé et il semble que j'ai plus d'humour et que je suis plus capable de recevoir.
      Je n'ai pas beaucoup d'humour, et je ne comprend pas bien les communications teintée d'humour.
      Or, maintenant je pense qu'humour aimant et amour vont de pair....mais pas encore facile....
      Ce n'est pas tant ce qui est dit qui me fait réagir mais le "Ton de voix plus élevée ou plus directif ou contrôlant " ou quand je me sens agressée dans cette sensation en moi.

      Or, la majorité du temps, on ne m'agresse pas, c'est moi qui perçoit cela ainsi.
      Étant allergique à un ton de voix direct ou qui me semble un reproche, je réagis trop vite et je coupe une communication qui aurait pu être géniale, amicale, aimante...

      Bien des personnes lorsqu'elles sont enthousiastes, enflammées, passionnées dans une discussion, hausse la voix ou s'exprime de façon directe, affirmative, que je traduis comme contrôlant.
      Je m'exprime moi-même souvent ainsi, mais je ne le vois pas facilement chez moi....LOL.
      Donc tout cela pour te dire, que je suis humainement parfaitement imparfaite et très ordinaire.

      D'un autre côté je pense surtout, que c'est toi que tu vois dans ce que tu aimes ressentir en me lisant.
      Tu aimes cette partie de toi qui s'exprime à travers ce que j'ai écrit.
      Quand je suis arrivé sur le Blog, j'ai été très très émue de lire Gilda, autant dans sa façon de s'exprimer au quotidien, que dans ses communications diverses, qu'en lisant son parcours sur le Blog.
      J'avais l'impression de la connaître.
      Je l'aimais!
      Ça venait me chercher beaucoup, beaucoup...
      C'est vrai aussi, qu'en lisant la période de sa maladie, je me sentais très en phase, et je comprenais dans mes tripes ce qu'elle avait traversé et ce qu'encore elle pouvait traversé. Or, je me projetais en elle.

      J'aime cette femme. Pourtant, je ne la connais pas.
      J'ai cette sensation en moi parfois qu'elle lit en moi tant ce qu'elle écrit me parle.

      Or, c'est cela, je pense!
      C'est la partie d'elle qui est unie à nous tous, qui parle en nous, que nous connaissons et que nous aimons.
      Et c'est ainsi lorsque nous réagissons à une personne, il y a une union ou on se sent séparé.
      C'est moi que je vois ou lis en la lisant.
      Elle touche la meilleure partie de moi, celle qui est unie.
      C'est dur dur pour moi de dire cela, car je l'admire tant et tant.
      Et pourtant, maintenant, je suis convaincue que ce qu'on admire chez les autres, c'est ce qu'on est ou qu'on a en soi, mais qu'on ne peut pas voir, tant on est exigeant envers soi.

      Alors, merci, et j'accueille ce que tu me dis de si gentil, pour que toi aussi tu vois que c'est aussi de toi que tu parles.
      Sur ce Blog, nous sommes toutes des Belles personnes, et surtout quand nous gardons le coeur ouvert à donner et recevoir...

      Supprimer
    14. Merci Tournesol pour tous ces beaux messages dans lesquels tu te livres avec authenticité et en confiance. C'est magnifique ce que tu écris, je ne trouve pas d'autre mot, je suis en admiration devant ce que tu exprimes!
      ♥♥♥

      Supprimer
    15. Oh Tournesol!!! je n'avais pas encore lu tout ça!! j'en pleure! tu sais pourquoi?

      Car au fur et à mesure que je lisais tes lignes, je me disais : c'est comme si elle écrivait mes propres mots, mes propres ressentis!!!

      Mais toi tu les as si bien exprimés!! mieux que je n'aurai jamais pu le faire!!!

      Si tu savais comme je suis près de toi en cet instant!!!

      Je me disais : Tournesol, ça fait 3 ans ! et moi ça fait 1 an!!

      ET je n'ai pas encore atteint le but que tu as atteint mais c vraiment le but que je veux atteindre aussi!

      Tout est allé mieux pour moi aussi le jour où j'ai accepté ma maladie.
      Le jour où je me suis dit que si j'étais malade c qu'il y avait une raison profonde et qu'il fallait que je fasse des compréhensions sur moi même!!!

      Comme tu as fait!

      Oh que oui! en cet instant, je me sens très proche de toi!!

      Merci pour ces merveilleux messages que tu viens de nous transmettre!! je ne te dis pas l'émotion qui m'étreint là!

      Je te souhaite tout le bonheur du monde Tournesol!! oui, tu es vraiment une belle personne!!!

      Tu es l'image même de ce blog!

      Toutes vous me procurez tant de bonheur si vous saviez!!

      Merci Tournesol! merci!

      Je te serre très fort dans mes bras et moi aussi je te le dis : je t'aime!

      Je vous aime en fait tout simplement! toutes autant que vous êtes!! car si vous êtes ici et que vous restez c'est que vous faites partie de ma famille!!!

      Mon cœur est grand! il n'a pas de limite! comme le vôtre!

      Merci les filles!! merci! ♥

      Supprimer
    16. Gilda,
      je suis émue....♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥


      Supprimer
    17. Gilda les mots et les messages de Tournesol m'ont touchée et émue, et surtout beaucoup permis de réfléchir et de me recentrer sur ce que je dois faire, mais ton message m'a fait pleuré ............de tendresse et d'amour.
      Moi aussi je vous aime les filles, c'est vrai qu'on se sent appartenir à la même famille, celle des grands cœurs me^me si ils sont souvent malmenés. ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥3♥

      Supprimer
    18. Aïe aïe aïe, vous me faites pleurer, ... l'émotion, la beauté du moment est palpable...
      Quel bonheur, demeurer si loin et se sentir pourtant si proche Sylvie mamie...
      Je suis émue et j'avoue que j'étais étonnée de me voir me mettre ainsi à le coeur à nu...
      Je reçois tellement de vous ici...

      Tous les jours, vous m'avez émue, et donner par votre présence journalière.
      Dog, Mistral, Toi Sylvie mamie, Anne, Yvonne, Etoile et les autres...
      qui me touchent à un niveau que je n'arrive pas à dire avec des mots, C'est sans mot ce qui se ressent...et c'est cette authenticité de chacune qui se dégage ici, dans ce lieu...qui nous nourrit et nous énergise à poursuivre notre chemin ...
      C'est comme si nous étions dans une maison ensemble, sans artifice et simplement à se dire...et à perdre du poids...hahahaha...sniff sniff
      Je suis émue...
      Je vous aime et j'aime la Vie et j'aime sa merveilleuse synchronicité !
      ♥♥♥

      Supprimer
    19. Je te remercie également Tournesol.
      Merci de t'être livrée comme ça. Je pense que ça nous aide à tous.
      Merci merci. ♥

      Supprimer
    20. Merci pour tout ce que tu viens d'écrire Tournesol.
      Tu as posé des mots qui sont comme des baumes sur les plaies de bon nombre de personnes.
      C'est magnifiquement dit.

      Supprimer
    21. Merci d'avoir osé parler ,Tournesol!

      tu as dit tellement de belles choses !
      et de choses vraies!

      Supprimer
  12. Ouiiiiiiii! c'est la loi d'attraction! c exactement ça!

    C'est aussi le contenu du livre "Le secret"!

    Même si vous n'y croyez pas, je peux vous dire que si vous mettez cette loi en place dans votre vie, vous verrez des changements! Même petits!

    Mais sachez que c très très difficile de mettre en place cette pensée positive!

    Car dans ces livres, ils vont plus loin que le basique dont je vous parle.

    Ils préconisent de n'avoir jamais aucune pensée négative!!! même moi je n'y arrive pas!! LOL!

    Si mon voisin me gonfle, il me gonfle et j'y pense!! LOL!

    Essayez, ne serait ce que sur une journée, de n'avoir que des pensées positives sur vous même, sur les autres et sur ce qui se passe dans le Monde!
    C impossible!

    J'ai un ami bouddhiste qui y parvient lui mais d'une autre façon!
    IL pratique la vacuité tout au long de la journée donc il ne pense à rien! LOL! ben oui! comme ça il est tranquille! il n'a ni pensée positive ni pensée négative!
    Chacun son truc!

    Le plus important est de bien prendre conscience qu'on est maître de son destin.

    C'est un travail de longue haleine mais qui peut valoir le coup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vacuité ... quel bonheur ce doit être !!
      Je teste la médiation ... si une pensée vient il faut la regarder et la laisser passée .. boudu rien que ça c'est pas facile.....

      Supprimer
    2. Boudu de boudu!!! ça c ben vrai!!! LOL!

      Supprimer
  13. Je reviens sur la technique de Ho'oponopono. En fait, la prise de conscience passe par l'acceptation.
    On accepte le problème que nous avons dans notre vie, on lui pardonne puis on lui dit merci. Et ensuite vient l'amour tout simplement.

    S'aimer!!! voilà encore un acte bien difficile n'est ce pas??? et pourtant!!! S'aimer c'est reprendre confiance en soi non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "S'aimer soi même: une histoire d'amour qui dure toute la vie"
      Cette phrase est de Oscar Wilde

      je m'aime
      je m'aime
      je m'aime!

      Supprimer
  14. Hop hop !!!! Ton voisin te maigris Gilda !!! ; ))

    RépondreSupprimer
  15. Quand je vous lis, mon coeur se rempli d'amour, et vos mots résonnent dans mon corps comme des vibrations guérisseuses !
    Je suis heureuse de voir qu'il y a de plus en plus de personnes qui se tournent vers la spiritualité, sans s'accrocher à une religion, juste la foi dans le positif, le meilleur, le partage, l'amour.
    Cette pensée positive, un jour aura l'effet d'un raz de marée, tous seront ensevelis sous l'amour, il n'y aura pas le choix, et c'est tant mieux XD
    Continuez à vous faire du bien, à prendre soin de vous, à partager vos états d'âme, moi, ça me fait du bien de vous lire, le partage de vos vies et une source précieuse dans laquelle je puise tous les jours.
    Merci les filles, vous êtes Belles,toutes !!! Et, oups, Beaux pour les garçons XD, ilne faut oublier personne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y crois à ce raz de marée Bamako! j'y crois!

      Supprimer
  16. Vous savez à quoi vous me faites penser avec tous vos messages fabuleux???

    A la loi d'attraction!

    Si elle ne fonctionne pas encore dans vos vies, elle fonctionne sur ce blog!!!

    Mon équipe et moi même nous émerveillons toujours de voir à quel point les personnes qui débarquent ici sont tout de suite en osmose avec l'esprit convivial et amical du blog!

    Oui! on peut parler d'amour!

    Ce blog est avant un blog d'amour!
    Et c'est pour ça qu'il fonctionne!

    Merci à vous toutes d'être là! tout simplement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la loi d'attraction fonctionne bien sur ce blog, tu as raison Gilda!
      MERCI aussi encore une fois, à vous aussi, vous toutes qui nous aidez tant

      Supprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  18. Ce qui m'a le plus touchée quand je suis arrivé sur ce Blog, c'est la très grande générosité de Gilda et de son équipe.
    Ce Blog est un BLOG d'Amour!
    Pas étonnant alors qu'on y ressente de l'amour et que ça rejoigne ce qu'il y a de meilleur en nous et qui est cette grande simplicité d'aimer et de donner sans réserve de l'amour.

    Gilda tu as un coeur aussi grand que l'univers, et tu es une merveilleuse maman pour nous toutes et tous et ce coeur qui est le tien se joint au coeur qui nous unit tous.
    Merci!

    RépondreSupprimer
  19. Quelle belle discussion GILDA et VOUS TOUTES. Le grand tout de l'univers dont nous faisons partie est régi par un moteur unique qui s'appelle "AMOUR", la nature, les animaux, tout ce qui nous entoure en est la preuve si nous nous donnons la peine d'observer, d'écouter et d'écouter notre petite voix intérieure. La pensée positive , la méditation, les ouvrages que vous évoquez plus haut peuvent beaucoup nous aider à changer, à nous découvrir , à pardonner au petit enfant que nous étions et aux autres, à rechercher les clés de ce que nous appelons "des problèmes" qu'ils soient de poids ou autres. Le hasard n'existe pas, tout ce qui nous arrive a une raison d'être et fait partie d'une progression dans notre vie, même les mauvais moments qui nous permettent d'évoluer.MERCI GILDA d'avoir abordé ce sujet "des valises".Je ne sais pas si vous connaissez le livre de CLAUDIA RAINVILLE :
    METAMEDECINE, LA GUERISON A VOTRE PORTEE ,il peut aider certaines à trouver l'origine de leurs maux.En tout cas ce n'est pas un hasard si nous sommes toutes arrivées sur le blog de GILDA..........BISES A TOUTES

    RépondreSupprimer
  20. Je vous avoue que lorsque j'ai écrit ce message, je ne m'attendais pas à de tels com!!!

    Bravo les filles!!! il n' y a pas d'autres mots!

    Vous me bouleversez!! et surtout, vous nous encouragez à continuer dans notre voie d"aide et de soutien!!!

    Merci à vous pour tout ce que vous nous apportez!

    Sachez que je donne mais je reçois aussi beaucoup!! vous m'apportez tant dans ma vie!

    Et toutes celles qui étaient là durant ma longue maladie ont été mon soutien et ma force! et ça! je ne l'oublierai jamais!!!

    Merci à vous!

    Allez! nous allons continuer dans cette voie! nous serrer les coudes! et nous allons parvenir à atteindre nos objectifs quels qu'ils soient!

    Dans l'amour, la fraternité et le respect!

    RépondreSupprimer
  21. Idée !!!

    Une petite valise jouet, un carnet et un stylo.
    Coucher sur le papier nos peines, nos vécus, notre histoire.

    Trouver une consigne, la cave, le grenier, l'abri de jardin ou tout autre endroit.

    Ecrire, écrire, écrire jusqu'à se fouler le poignet, s'user les doigts, tout ce qui nous passe par la tête, tout ce qui nous a blessée. TOUT, personne ne le lira ce journal.

    Le ranger tous les jours à la consigne.

    Dès qu'on se sent prête, tout relire.

    On y voit plus clair, c'est comme un puzzle qui se met en place pièce par pièce.

    Choisir une soirée calme.

    Commencer par méditer.

    Brûler le carnet en visualisant nos peines partir en fumée.

    Merci Gilda, je faisais cela à une certaine époque et ça fait un bien fou. Je le faisais pour des problèmes récents. Mais là, tu me pousses jusqu'au fin fond de mes retranchements.

    Merci de m'y avoir fait repenser et surtout le partager avec vous toutes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh bonsoir Sam. Je suis contente de te voir!
      Merci pour ton commentaire. Ça va en aider plus d'une. C'est vrai que c'est important d'écrire. Ça peut vraiment aider/soulager.
      Moi j'avais passé mon journal intime à la moulinette étant plus jeune. Ça fait un bien fou!

      Gros bisous!!

      Supprimer
    2. Merci Samantha,

      Quelle bonne idée.

      J'ai beaucoup beaucoup écrit...
      J'ai encouragé mes filles à écrire quand elle avait des peines....
      Écrire c'est se parler, se confier à soi, s'aider...

      Supprimer
    3. Coucou ma Samounette!!! Que deviens tu ma belle???

      Oui, c une excellente idée!!!

      Dog et Anne le disent souvent! écrire ça fait un bien fou!

      Supprimer
    4. Merci Sam!
      et gros bisous !!!

      Supprimer